CES 2019 : L’e-santé a le vent en poupe

CES 2019 : L’e-santé a le vent en poupe

CES 2019
Publié le 01-02-2019

Le CES 2019, Consumer Electronics Show, véritable vitrine du développement de l’électronique et des technologies, s’est tenu du 8 au 12 janvier 2019 à Las Vegas. Plus de 200 000 visiteurs, venus du monde entier ont découvert les services et usages de demain. Secteur phare de cette 52ème édition  du CES 2019 : la e-santé, avec 25% des exposants. On dénombre plus de 400 entreprises hexagonales, dont 380 startups, positionnées majoritairement en santé et bien-être. Wixalia s’est intéressée aux innovations connectées qui pourront contribuer à l’avenir à l’amélioration du soin et du bien-être des personnes fragiles.

L’E-SANTE : GRANDE VEDETTE DU CES 2019

Tensiomètre connecté BMP Core : mieux vaux prévenir

Withings fait son come-back au CES 2019. Spécialisée dans les objets connectés, l’entreprise a présenté en avant-première le BPM Core, un tensiomètre sans fil, équipé d’un ECG capable de détecter certaines anomalies cardiovasculaires. Une fois détectées, les données sont transmises au médecin traitant via l’application mobile Health Mate. L’objectif premier ? prévenir les dysfonctionnements du rythme cardiaque qui touchent plus d’un million de français et sont à l’origine d’un tiers des AVC. Egalement un moyen pour surveiller la santé des personnes âgées en EHPAD ou des personnes handicapées nécessitant un suivi médical régulier en établissements.

Cette solution, utilisable par l’ensemble du personnel, permet de renforcer le suivi et de soutenir le travail du médecin coordinateur.

Vélo connecté Cycléo : les seniors peuvent se remettre en selle

Si la prévention anime fortement les innovations présentées lors du CES 2019 en matière d’e-santé, l’attention s’est aussi largement portée sur le bien-être et l’amélioration de la qualité de vie. La startup angevine Cottos Médical propose notamment Cycléo, vélo d’appartement en réalité virtuelle. Sa promesse ? lutter contre la perte d’autonomie des résidents des maisons de retraite. Le Cycléo récolte aussi des données permettant d’étudier l’évolution des performances cognitives de l’utilisateur et ainsi d’adapter l’exercice à son état de santé.

Déployé en juillet 2017 dans plus de cinquante maisons de retraite, l’appareil offre un réel divertissement. Au sein des établissements, des courses ludiques sont organisées entre résidents et récompensent le vainqueur final par une coupe. Résultat, ce véritable simulateur de balades virtuelles contribue à la dynamique des personnes peu mobiles, souffrant parfois de troubles cognitifs.

Le robot-compagnon Charlie : véritable lien social pour les patients

Conçu par la start-up New Health Community, Charlie, 1m60, a pour mission d’améliorer la vie des enfants hospitalisés, personnes âgées ou en situation de handicap. Contrôlé à distance depuis un smartphone, un ordinateur, ou directement via un écran tactile, Charlie permet de communiquer en visio conférence avec l’équipe soignante, d’accéder à des applications médicales ou de se divertir par des jeux. Ce robot autonome peut aussi amener du matériel médical sur demande.

Charlie permettra d’améliorer la qualité de vie du patient ou du résident, en lui offrant un accès constant à l’information, des applications de divertissement et en facilitant les échanges. L’arrivée de Charlie dans les établissements sanitaires et médico-sociaux est prévue pour l’été 2019.

Dans les établissements médico-sociaux, l’accès à des informations ou applications de divertissement est essentiel pour enrichir le quotidien du résident et pour maintenir le lien social avec ses proches, à l’extérieur de l’établissement. Quel que soit la réalité du déploiement de robots tels que de Charlie, les portails de services numériques joueront un rôle prépondérant, et ce, dès aujourd’hui.

Zoom sur les start-up d’e-santé françaises récompensées au CES 2019

Parmi les start-up françaises récompensées lors du CES Unveiled de New York (soirée officielle de lancement, marquant le début de la saison du CES), 11 se situent dans le secteur de la e-santé. Nous avons ainsi découverte les solutions de :

  • E-Vone, des chaussures connectées pour alerter en cas de chute

Prévenir instantanément le personnel en cas de chute, c’est la promesse de E-Vone, des chaussures connectées et géolocalisées. Destinées aux personnes âgées, ce système est relié à une plateforme d’assistance téléphonique opérationnelle 24h/24 7j/7 pour contacter un conseiller qui réceptionne et traite les alertes émises par les chaussures.

  • « Un jardin d’intérieur » pour pallier les troubles cognitifs

Une approche plus thérapeutique avec le bac à sable sensoriel interactif Inner Garden, lancé par la start-up Ullo, qui développe de nouvelles approches pour le traitement des troubles cognitifs.

Lumineux et connecté, ce bac à sable intelligent s’adapte aux émotions des patients souffrant de troubles de l’attention ou d’anxiété et les jeux de couleurs se modifient en fonction de la respiration et du rythme cardiaque de la personne. Ce dispositif est le premier support de biofeedback permettant de réduire rapidement les troubles de l’anxiété et maintient un lien avec l’environnement.

En synthèse du CES 2019

L’innovation digitale dans les établissements médico-sociaux a donc de beaux jours devant elle. Les établissements préparent dès aujourd’hui le développement de la santé et du soin connectés en se dotant des réseaux requis (accès à internet via le wifi notamment) et en développant progressivement les expérimentations et déploiements des services numériques pour le résident ou pour les professionnels.

Le saviez-vous : 410 milliards de dollars, c’est l’investissement alloué pour 2022 en matière d’objets connectés, de logiciels et de services numériques pour la santé (rapport du cabinet d’étude Grand View Research, mai 2016).

Create your account