Connectivité et Objets connectés en Ehpad, cliniques et maisons de retraite : améliorer le bien-être de vos résidents

Connectivité et Objets connectés en Ehpad, cliniques et maisons de retraite : améliorer le bien-être de vos résidents

outils connectés en ehpad, clinique, maison de retraite
Publié le 17-06-2019

Un outil connecté est un objet relié en réseau sans fil. Il est contrôlé à l’aide d’un smartphone ou d’un autre appareil permettant la l’échange instantané de données. Ces objets permettent de capter, stocker, traiter et de transmettre des données. Ils constituent une véritable innovation et sont aujourd’hui utilisés dans divers domaines professionnels. Dans cet article, Wixalia vous explique tout sur les avantages de posséder des outils connectés en Ehpad, résidence sénior et clinique.

Le secteur de la santé est l’un des plus riches en objets connectés. Ces derniers contribuent au bien-être des patients et facilitent le travail des professionnels, c’est la santé connectée. Il peut ainsi s’agir de piluliers connectés, de capteurs, de variateur, de respirateurs ou encore de thermostat connecté. Les objets connectés dans le domaine médical interviennent dans la collecte de données santé et la gestion des dossiers patients. De plus en plus de médecins et infirmiers travaillent avec les objets connectés . D’après une étude publiée par TIC Santé en janvier 2018, on estime à environ 60% le nombre d’établissements de santé dans le monde disposant de ces technologies et utilise la domotique. C’est un véritable changement des pratiques médicales et de la santé en France.

Les outils connectés en Ehpad, clinique et maison de retraite permettent d’apporter de meilleurs soins à vos patients et résidents

Le développement des objets connectés dans les établissements de santé répond au besoin de surveillance des patients sous attention particulière.

Un tensiomètre connecté peut ainsi mesurer la tension artérielle pour les personnes ayant par exemple une insuffisance cardiaque. L’enregistrement des données en temps réel grâce au réseau WiFi permet ainsi au professionnel de santé de suivre son patient. L’aide-soignant peut donc ajuster le traitement médicamenteux si cela est nécessaire. Un autre exemple couramment utilisé est le glucomètre connecté rendant possible une surveillance des patients diabétiques. En plus de ces appareils connectés de mesure, les outils connectés médicaux peuvent prendre la forme d’applications de santé sur mobile, ordinateur, tablette ou autres dispositifs WiFi pouvant partager en ligne des informations médicales et assurant un contrôle à distance. Par exemple les bracelets connectés offrent de véritables nouveaux services. Ils permettent ainsi la géolocalisation des résidents ou la mesure de leur fréquence cardiaque.

Les outils connectés peuvent également amener à une prise en charge médicale plus rapide d’un patient. Les informations stockées dans certains dispositifs de diagnostics mobiles améliorent l’observation du traitement puisqu’elles sont reliés grâce au réseau WiFi. Dans le cas d’une éventuelle urgence, les médecins possèdent donc davantage d’informations grâce à ces objets. Du fait de cet enjeu de santé, les objets connectés ne peuvent être efficaces et fiables que s’ils reposent sur un réseau performant et garantissant la continuité du service.

Ainsi 42 % des professionnels de la santé estiment que le suivi des patients et la maintenance des équipements sont les deux principaux domaines d’application des outils connectés. De même, 58% des établissements de santé utilisant des outils connectés affirment qu’ils exploitent les données collectées afin d’optimiser leurs décisions médicales et leurs processus opérationnels ( 1 ).

Cliniques, maison de retraites et Ehpad, améliorez la relation avec vos patients et résidents grâce à la connectivité

Grâce à la mise en place de systèmes d’informations, les solutions de connectivité améliorent la relation entre les professionnels et patients. La télémédecine ou télésanté est un des dispositifs médicaux les plus prometteurs pour faciliter les pratiques sanitaires. Elle permet, au moyen d’une caméra connectée, un échange à distance entre les professionnelles et les patients. La télémédecine fait partie des outils connectés en Ehpad et clinique qui sont le plus adoptés. Elle offre un suivi médical et une concertation à distance à condition de disposer d’un équipement WiFi performant.

La dématérialisation du parcours de soins et le partage des informations médicales optimisent la coordination des équipes médicales. De plus elle permettet une meilleure traçabilité lorsqu’un patient doit changer d’établissement. Cet échange via le dossier médical partagé, directement entre les établissements concernés doit s’inscrire dans le respect de la vie privée du patient et à la sécurité des données médicales.

La mise en place d’un réseau wifi va permettre par exemple aux établissements sanitaires ou médico-sociaux de fournir à leurs résidents un appareil connecté ou une application pour leur rappeler les heures de prise des médicaments. Ces utilisations conduisent les patients à s’impliquer dans leur traitement et d’adopter les habitudes les plus optimales.

La digitalisation des outils renforce le lien entre professionnel, patient et famille. On estime qu’environ un Français sur deux souhaite pouvoir prendre rendez-vous ou programmer une visite via des plateformes digitales. Le partage d’informations personnelles via des outils numériques entre professionnel et les familles permet de rendre compte de l’évolution de la santé des personnes placées en maison de retraite ou en clinique.