EHPAD, maison de retraite et clinique : 5 conseils pour installer un réseau WIFI performant et sécurisé

EHPAD, maison de retraite et clinique : 5 conseils pour installer un réseau WIFI performant et sécurisé

Publié le 07-11-2019

Les Établissements d’Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), tout comme de nombreux autres établissements de santé comme les cliniques ou les maisons de retraites sont de plus en plus sujets à la vague de l’innovation technologique. Notamment à travers la multiplication des objets connectés en WiFi ou les processus de dématérialisation du parcours soin. Pour beaucoup de ces établissements l’innovation constitue un véritable objectif car elle permet d’améliorer les soins et faciliter le séjour des patients. Indispensable amélioration des conditions de travail, la présence d’une connexion internet haut débit permet de gagner du temps et d’améliorer la qualité des soins donnés aux patients. Dans cet article, nous vous livrons cinq conseils qui vous aideront dans le choix et l’installation d’une solution WiFi Ehpad optimale.

 1/ Choisissez un prestataire possédant une offre multi-opérateurs

Un prestataire de services multi-opérateurs et multi-technologies connaît bien le réseau territorial des opérateurs nationaux et locaux et peut donc choisir la meilleure solution d’interconnexion pour chaque institution. S’il est lui-même opérateur, il apportera des garanties optimales de qualité et de continuité de service. Nous vous recommandons également de ne traiter qu’avec un prestataire reconnu par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

2/ Evaluez les capacités de votre futur réseau WiFi en fonction de vos besoins

Une étude approfondie des possibilités d’utilisation des technologies numériques permettra d’évaluer le potentiel nécessaire pour répondre simultanément aux besoins des spécialistes, des résidents et de leurs invités dans la connexion sans fil au réseau Wi-Fi de l’établissement. Mais également de mieux définir vos paramètres réseau. La création d’un lien de secours renforcera la continuité du service. Le WiFi doit également permettre une gestion et un traitement optimale de toutes les données où la transmission en temps réel est primordiale, par exemple pour la traçabilité des soins ou la prise de médicament. De même, votre opérateur doit pouvoir répondre aux attentes de certaines institutions médicales en matière d’innovation médicale (télémédecine, apprentissage machine, géolocalisation des patients, connectivité des dispositifs, etc.).

3/ Demandez une analyse de couverture sur site (en conditions réelles)

Des audits de performance et d’infrastructure sont nécessaires pour optimiser votre investissement et la qualité de votre réseau sans fil. Cela vous permet d’identifier les moyens réutilisables et d’explorer les limites physiques et techniques de votre établissement. L’analyse de couverture sera ainsi utilisée pour visualiser les résultats attendus et la qualité de la bande passante. Elle doit tenir compte des éléments techniques recommandés (matériel et liens) afin d’avoir une valeur de simulation réelle. Enfin, l’analyse approfondie du plan de fibrage de chaque opérateur pour déterminer le meilleur opérateur et l’offre adéquate. En effet il est recommandé que la connexion WiFi dispose d’un émetteur adapté à la zone de couverture, qui peut parfois être très large, comme dans les hôpitaux ou les hôpitaux universitaires. Des points d’accès multiples ou l’installation d’une antenne de station de base peuvent être nécessaires pour s’assurer que le signal couvre la zone souhaitée.

 

4/ Anticipez l’évolution de vos besoins en matière de réseau WiFi

Un réseau homogène et techniquement cohérent basé sur les normes et standards de l’industrie est en fait plus évolutif.  En particulier, l’utilisation du SD-WAN (Software Defined Wide Area Networking) rend le réseau plus intelligent et plus flexible. Les configurations et politiques d’accès gérées de manière centralisée sont plus facilement applicables à tous les sites. De même votre opérateur doit aussi prendre en compte le fait que vous devez être capable de contrôler, via une interface de gestion, les modalités d’accès au réseau pour les patients et les visiteurs, et ce en fonction de votre politique (WiFi gratuit ou payant). Le réseau WiFi est le fondement nécessaire aux données, aux applications et à la connectivité Internet of Things qui contribuent à offrir aux patients une expérience de soins supérieure et à améliorer leurs résultats. Aussi, si vous désirez innover en matière d’IoT, il est recommandé de faire attention à ce que votre réseau puisse supporter ces innovations.  

5/ Vérifiez que la maintenance et la supervision technique soient incluses dans l’offre

Les établissements de soins et médico-sociaux doivent bénéficier d’une continuité totale de service pour mieux accompagner leurs résidents. L’utilisation de services managés pour surveiller les performances du réseau en temps réel et en assurer la maintenance est donc nécessaire. Ce monitoring permet d’anticiper des incidents dont les conséquences peuvent être graves.  Une plate-forme de gestion centralisée ou une configuration automatique facilite le suivi et fournit une vue précise de l’utilisation, des performances du réseau et des mesures prises.

Wixalia propose dans son offre WiFi As A Service plusieurs options de services managés pour le monitoring et la supervision de votre réseau. Il comprend également une plate-forme de contrôle pour gérer la traçabilité complète des équipements qui souhaitent se connecter via WiFi. La surveillance 24 heures sur 24 permet d’accroître la sécurité de votre réseau Internet, et votre tranquillité !