Workplace, comment bien choisir votre intégrateur?

Photo by Matthew Henry from Burst
Publié le 24-06-2020

Workplace, comment bien choisir votre intégrateur ?

Ces dernières années ont vu une évolution conséquente de l’espace de travail (ou Workplace), qui a subi, lui aussi, sa transformation numérique. Véritable avantage concurrentiel pour l’image de l’entreprise, voici les critères qui feront la différence pour le déploiement d’une Workplace évolutive et durable.

« Mon bureau » un facteur important pour la marque entreprise

La réussite d’une organisation se construit sur la base d’un capital humain engagé et fidèle, et son attractivité, la marque entreprise, repose sur différents facteurs parmi lesquels la capacité d’offrir des outils de travail modernes et intelligents. Une Workplace moderne est un espace de travail numérique qui permet aux collaborateurs de donner le meilleur d’eux-mêmes, et à l’entreprise de minimiser le turn-over en s’appuyant sur un personnel engagé et qui reprend à son compte ses objectifs et ses valeurs. Les employés sont de plus en plus exigeants à mesure que les technologies de communication et de productivité progressent. Ils s’attendent à disposer d’outils numériques intelligents qui s’adaptent aux évolutions technologiques et aux usages dans leurs métiers. Aussi, la transformation numérique ne peut être complète sans le déploiement d’espaces de travail numériques, connectés et assurant la mobilité, le tout en toute sécurité.

Qu’est-ce que le concept de workplace?

Le concept de Workplace est né de la nécessité pour l’entreprise d’unifier les outils de travail de ses collaborateurs, et de rationaliser leur administration au quotidien, après une explosion anarchique dans les décennies 2000. Cependant, même si l’intérêt est manifeste, le taux d’adoption reste lent, car les organisations ne savent pas toujours analyser les usages et recueillir les besoins auprès des managers et des collaborateurs.

Face à ces défis, les fournisseurs et intégrateurs s’avèrent être les partenaires incontournables. Leur maîtrise des technologies leur permet de proposer une large palette de produits et de services, et une expertise avérée afin de répondre à la variété des cas d’usage et des besoins.

Place de l’intégrateur dans le déploiement des espaces de travail

La mise en œuvre réussie de l’espace de travail numérique nécessite de la part des intégrateurs, la maîtrise de différentes technologies et des approvisionnements assurant la cohérence et la pérennité des outils utilisés. En somme, l’intégrateur de systèmes doit être un partenaire, qui évalue et recommande des solutions d’intégration en fonction des préférences des clients. Voici les critères de choix d’un bon intégrateur.

1- Garantir la pérennité et la cohérence des systèmes informatiques

Penser matériel et long terme

Le fonctionnement d’un espace de travail numérique repose avant tout sur une base matérielle, un ordinateur (PC de bureau, portable, tablette ou smartphone). Pour éviter d’avoir à administrer des parcs hétérogènes, les entreprises préfèrent harmoniser sur le long terme les systèmes qu’elles déploient. L’approvisionnement en matériel doit donc faire partie d’une stratégie de sourcing cohérente sur le long terme. Cette tâche est généralement dévolue à l’intégrateur qui doit non seulement proposer un catalogue de produits exhaustif, mais aussi des références stables dans le temps. Dans le meilleur des cas, celui-ci dispose de son propre entrepôt, ce qui lui permet de garantir la disponibilité de certaines références sur plusieurs années.

Penser logistique

L’intégration de systèmes est une tâche très technique, qui exige des intégrateurs ayant une expérience pratique des technologies et des relations avec les clients. Le fait de disposer de son propre entrepôt apporte aussi un savoir-faire technologique de terrain, grâce à une équipe de techniciens formés sur les systèmes et les logiciels, et rompus aux exigences diverses des déploiements de configurations en fonction des besoins des entreprises. Il permet aussi à l’intégrateur de disposer de sa propre logistique, capable de livrer des centaines de destinations.

2- Maîtriser les technologies de virtualisation des espaces de travail numériques

Penser support

L’un des plus gros problèmes auxquels sont confrontés les services informatiques est l’assistance aux collaborateurs. Qu’ils soient sur site ou en mobilité, ceux-ci doivent pouvoir compter sur une aide à l’intégration et une assistance post-installation. Lorsque la situation l’exige, l’intégrateur doit pouvoir dépêcher une équipe de techniciens itinérants chez le client pour les mises en service qui exigent une technicité particulière. Ce peut être le besoin de configurer des moyens complémentaires adaptés à l’environnement du site, de migration de données, ou l’apport d’un accompagnement aux utilisateurs comme le transfert de compétences et la formation aux nouveaux outils.

Penser mobilité

Grâce aux technologies de l’information, l’entreprise est entrée dans l’ère de l’économie du savoir et de la mobilité. Le télétravail a gagné ses lettres de noblesse par la force du confinement et les besoins en mobilité ne requièrent pas seulement des réseaux et outils collaboratifs et de communication, mais aussi des technologies de déport des espaces de travail numériques. De fait, la maîtrise des technologies favorisant la mobilité, comme la virtualisation (VDI ou Virtual Desktop Infrastructure) et le déport d’affichage doivent faire partie des compétences d’un intégrateur.

3- Déployer des infrastructures réseau à faible latence

Penser connectivité

Dans un contexte de mobilité, la connectivité et le débit sont des facteurs cruciaux de productivité. C’est apparu avec éclat durant le confinement où l’accès aux réseaux et la bande passante raréfiée, ceci sans parler de latence trop importante, ont été les principaux freins au télétravail, principalement dans les zones blanches. Aussi, la maîtrise des technologies et des infrastructures réseau (filaires et radio) permet-elle de déployer des infrastructures réseau améliorant la bande passante, mais surtout à faible latence, car celle-ci est cruciale pour les espaces de travail numériques déportés.

Penser à tout

Avec la généralisation du télétravail et la prise en compte du bien-être des collaborateurs, l’espace de travail numérique est devenu un facteur indissociable de la productivité des collaborateurs à l’ère de la mobilité et des environnements virtualisés. La technologie offre tous les outils pour réussir à faire travailler ses collaborateurs sur site ou à distance et dans les meilleures conditions possible. Dans cette chaîne de valeur, les intégrateurs de systèmes sont des partenaires de la réussite des projets de transformation numérique. Ils conçoivent, construisent et déploient des systèmes qui doivent être personnalisés pour répondre aux besoins d’une organisation.

Chez Wixalia, nous remplissons toutes les conditions énumérées ci-dessus pour assurer la mise en œuvre des systèmes (infrastructures, composants matériels et logiciels), et les relier pour qu’ils fonctionnent ensemble, comme une unité.

Besoin de plus d’informations ou une question à poser ? Découvrez l’offre de Wixalia en matière de Workplace.

Photo by Matthew Henry from Burst